glitter%20vintage%20lights%20background.

Deuils et Séparations

Vous ne parvenez pas à surmonter un deuil ?

Vous ne parvenez pas à vous reconstruire après une séparation ?

Jean D’Ormesson disait « il y a quelque chose de plus fort que la mort, c’est la présence des absents dans la mémoire des vivants »…

Nous sommes tous très différents dans la façon de vivre nos peines et nos pertes. Certains ont besoin de plus de temps, d’autres de dialogue.

Le deuil est un chemin a parcourir. Il est semé d’étapes, plus ou moins longues a traverser mais systématiques.

Il n’y a pas véritablement de durée limite, chacun a son propre temps de deuil et c’est une chose à respecter.

Mais si la situation n’évolue pas, que la douleur ne s’estompe pas et que les larmes sont toujours fréquentes ou qu’il y a une forte culpabilité, il faut peut être envisager de se faire accompagner.

Notamment lorsque vous vivez encore des émotions intenses plusieurs mois après l’événement, telles que la tristesse, le manque, cette sensation de vide ou de trou dans le coeur ou dans le plexus, la nausée, le mal de ventre, avoir tellement mal au point de d’avoir de la difficulté à respirer?

L’angoisse que la peine reste pour toujours, la sensation que rien ne sera plus jamais pareil?

Le sentiment d’impuissance, la solitude, la peur de perdre ce que vous possédez.

Dans une séparation, au deuil de la relation amoureuse s’ajoutent le sentiment d’abandon, de rejet ou de trahison.

Vous connaissez le manque de concentration et la désorganisation.

 

Vous connaissez cette douleur qui vous happe lorsque vous vous ne vous y attendez pas, lorsque vous avez cru que le pire était passé?

Vous en avez assez de vous entendre dire qu’avec le temps, tout passe?

Parlons en du temps!

La réalité est que le temps arrange souvent les choses.

Oui, mais qu’est-ce qu’on fait en attendant que le temps passe??

De savoir que dans un an ou deux vous vous sentirez mieux, que vous serez peut être amoureux à nouveau , que tel autre projet viendra remplacer celui dont vous avez du faire le deuil etc, est-ce vraiment supposé vous enlevez « cette Chose » qui vous tord les entrailles?

Que fait-on en attendant que le temps passe? !

Eh bien, on travaille sur soi avec amour et compassion! Et c’est ce que je vous propose de faire.

Vous guider et vous aider à décharger les émotions trop fortes, pour mieux les gérer, arriver à une meilleure compréhension du deuil et de la mort, pour en grandir, pour évoluer…

Vous aider à accepter que vos réactions, vos pensées, votre humeur soient variables et différents de ce que vous étiez auparavant.

En revanche, s’il y a une chose que je ne vous direz jamais, c’est comment vous devez pleurer ou vivre votre deuil!

Chaque personne est différente et chacun de nous a le droit de vivre son deuil à sa façon.

Si vous deviez retenir une chose, retenez simplement pour plus tard, que le deuil est un processus et non un état dont vous resterez prisonnier (même si vous pouvez en douter aujourd'hui !).